Les diverses pannes de nos disques durs

Votre disque dur ne se lance plus ? Vous ne parvenez plus à retrouver vos fichiers professionnels ou documents personnels ? Plusieurs types de pannes peuvent expliquer le problème face auquel vous vous trouvez :

La panne logique :

Ce cas là est bien souvent le plus facile à traiter, en effet un disque dur souffrant uniquement d’une panne logique n’est pas physiquement endommagé.
Dans le cadre de ce type de panne, aucune intervention directe en salle blanche n’est à réaliser.

Dans la grande majorité des cas, une mauvaise manipulation explique la survenue d’une panne logique. Les données ne sont plus réparties de manière organisées sur le disque voir illisibles mais restent facilement récupérables. Il devient cependant impossible pour l’utilisateur de recouvrer ces données par le biais de son simple système d’exploitation (Windows, Linux…)

Les causes d’une panne logique :

1)      La perte d’une partition

Une panne logique est causée par la perte d’une partition, celle-ci n’apparait dès lors plus dans le poste de travail de votre ordinateur, si la partition perdue ou endommagée contient des données intervenant dans les opérations de boot du disque dur (démarrage de celui-ci), il se peut que votre disque ne s’amorce plus. (Voir panne piste servo)

2)      La présence d’un virus

Plusieurs virus entrainent la perte de données informatiques, lorsque ces données sont nécessaires au bon fonctionnement de votre disque dur, celui-ci ne devient plus capable de lire correctement certains fichiers.

Il est nécessaire d’effectuer régulièrement des mises à jour de vos différents logiciels de protection (antivirus, firewalls…) afin de vous prévenir contre ce type de désagrément.

3)      La suppression de données par l’utilisateur

Il arrive que certaines données personnelles soient tout simplement supprimées de manière involontaire par l’utilisateur, dès lors celles-ci ne sont plus récupérables par le biais des outils proposés par le système d’exploitation installé sur l’ordinateur.

Dans le cadre d’une perte de données personnelles due à une suppression involontaire de l’utilisateur, il est bien souvent possible de récupérer vos données à l’aide d’un logiciel adapté. Un article comparant les différents logiciels gratuits de récupération sera bientôt mit en ligne

La panne électronique

Ce type de panne est causée par une détérioration des composants de la carte électronique de votre disque dur.
La prise en charge de cette panne induit forcément des réparations techniques sur votre support.
La panne électronique peut survenir suite à des variations de tension ayant pour effet de provoquer des courts circuits sur le support et endommager plusieurs éléments, dès lors le disque dur ne peut plus fonctionner.
Une récupération des données ne peut dans ce cas jamais être opérée avant une intervention physique sur le disque dur.

Comment reconnaitre une panne électronique ?

Votre disque dur peut sembler inerte, ne plus du tout se lancer. Si une odeur de brulé est perceptible ou que des composants semblent brulés, la panne électronique est à privilégiée.

Il arrive que les chocs électriques subis par le disque entrainent une détérioration des éléments de lecture de votre disque provoquant ainsi parallèlement une panne dite mécanique.

Peut-on changer la carte électronique soi même ?

Remplacer votre carte électronique endommagée par celle d’un autre disque dur est délicat et hasardeux. Aucun résultat n’est garanti et cette opération peut être à l’origine de la survenue de courts circuits ou altérer le firmware de votre support de stockage. Face à ce type de panne, il est plus prudent de faire appel à un organisme spécialisé dans la récupération de données.

La panne mécanique

Une panne mécanique est délicate à traiter, le disque dur doit impérativement être ouvert dans un environnement parfaitement sain (appelé salle blanche) car la moindre particule de poussière entrant à l’intérieur d’un disque dur peut altérer définitivement les plateaux de celui-ci (la récupération devient dès lors bien souvent impossible et ce même pour un professionnel de la récupération).

Comment reconnaitre une panne mécanique ?

Un bruit de claquement ou de vibration est presque systématiquement associé à une panne mécanique. Les claquements répétitifs sont engendrés par le repositionnement des têtes de lecture du disque qui ne parviennent plus à  trouver les données présentes. Un son de type « Métallique » est provoqué par un entrechoquement des  têtes  de lecture avec la surface du disque. Une vibration très légère peut enfin être le signe que le moteur du support est défectueux.

Dans tous les cas de pannes mécaniques, il est impératif de ne pas ouvrir le disque pour permettre une récupération des données, seule une prise en charge par des professionnels de la récupération permet d’obtenir des résultats.

 La panne de piste servo

Lorsqu’une partition permettant le lancement du disque se corrompt, le disque peut ne plus se lancer du tout, on parle alors de panne de piste servo.

Comment reconnaitre une panne de piste servo ?

Un disque souffrant de ce type de panne peut ne plus être reconnu, il ne s’initialise plus mais n’émet cependant aucun bruit.Toutes les reconnaissances tronquées (mauvais nom du disque, capacité incorrecte) sont aussi provoquées par ces pannes.

La récupération induit impérativement une intervention sur la piste servo afin de la reconfigurer et de permettre un fonctionnement et une reconnaissance optimale.

Un Outil d’Autodiagnostic est présent sur le site de la société Recoveo, il vous permettra de savoir facilement quelle panne affecte votre disque dur :

2 réponses à Les diverses pannes de nos disques durs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

+ 25 = 29

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Les archives